Allumettes suédoises

Carl_Wilhelmson_Juniafton_1902

Carl Wilhelmson, Juniafton (1902)

À Greta Thunberg,
allumette suédoise qui a mis le feu aux marches des jeunes pour le climat

Les élections suédoises du 9 septembre 2018 se sont déroulées dans une nation touchée par plusieurs crises. Les effets du changement climatique se sont fait ressentir de manière violente, avec une sécheresse et des températures jamais mesurées. Des incendies de forêt ont détruit des milliers d’hectares, des récoltes ont été perdues, du bétail abattu ; les îles baltiques de Gotland et d’Öland ont été touchées par de graves pénuries d’eau. Même le point culminant du pays, en Laponie, a fondu de quatre mètres.

Lire la suite

Bienvenue dans l’Anthropocène

Travailleurs à Kirkenes en 1907

Travailleurs à Kirkenes en 1907 (source Wikipedia)

Les armateurs norvégiens, quand ils ne sont pas sous l’emprise de l’aquavit parfumé à l’anis et à la coriandre, n’ont pas la réputation d’être des fantaisistes. Ainsi apprit-on récemment que dans la petite ville de Kirkenes, située au bout du bout de la Norvège, à un jet de pierre de la Russie et au bord du Bøkfjorden plongeant dans la mer de Barents, un dénommé Félix Tschudi avait décidé d’investir l’équivalent de 13 millions d’euros pour le rachat d’une mine de fer. La mine était pourtant moribonde, le gisement s’épuisait, et le gouvernement norvégien ne la soutenait même plus pour raison stratégique. Qu’allait donc faire Félix dans cette galerie ? À vrai dire, ce n’est pas tant la mine qui l’intéressait que les installations portuaires et logistiques afférentes, car Kirkenes pourrait devenir le premier port occidental accueillant les navires franchissant le Passage du Nord-Est, reliant l’Asie à l’Europe par le nord de la Sibérie. Un terminal devrait être construit pour recevoir les cargos empruntant cette nouvelle route, libérée par la fonte accélérée de la banquise arctique. Elle ferait économiser des millions de dollars aux armateurs et trois semaines de voyage aux navires. En un mot : Kirkenes est en passe de devenir le port européen le plus proche de l’Asie.

Bernard De Backer, 2013

Téléchargez le fichier pdf : Bienvenue dans l’Anthropocène

Post-scriptum de janvier 2019 : Bienvenue dans l’Anthropocène ! sur France Culture